top of page
  • Photo du rédacteurÀ L'Orée Flexo Caroline DUPERIER

La réflexologie et la fibromyalgie













Qu'est-ce que la fibromyalgie?

La fibromyalgie est une maladie qui associe douleurs musculaires ou articulaires permanentes, fatigue chronique, troubles du sommeil, symptômes dépressifs et troubles anxieux.

La personne qui en souffre peut ressentir un mal dans tout le corps sans interruption pendant des mois. Des stimulations habituellement indolores peuvent provoquer des douleurs, et des douleurs normalement supportables peuvent être ressenties comme intenses. Dans plus de 80 % des cas, la fibromyalgie touche les femmes entre 30 et 55 ans. Elle apparaît plus fréquemment autour de la ménopause.


Les symptômes

La fibromyalgie se traduit par des douleurs musculaires ou articulaires permanentes, aggravées par le stress, le froid, l’humidité et les émotions. De plus, une fatigue chronique s’installe, parfois en lien avec des troubles du sommeil. La dépression et l’anxiété sont 4 fois plus fréquentes que dans la population générale. Dans certains cas, les personnes se plaignent également de maux de tête, de maux de ventre, de douleurs des mâchoires, d’envie d’uriner permanente, de règles douloureuses, ou de fourmillements dans les doigts ou les pieds.

Une incapacité à effectuer une tâche ou un exercice physique du fait de la douleur musculaire peut également être ressentie.


Les causes

Ses causes exactes ne sont pas encore complètement comprises. Cependant, plusieurs facteurs peuvent contribuer au développement de la fibromyalgie. Voici quelques-unes des principales causes et facteurs de risque associés à cette affection :

  1. Sensibilisation du système nerveux central : On pense que la fibromyalgie résulte d'une amplification de la signalisation des douleurs dans le système nerveux central, ce qui entraîne une hypersensibilité à la douleur. Les mécanismes précis de cette sensibilisation ne sont pas entièrement connus.

  2. Facteurs génétiques : Des études ont montré que la fibromyalgie peut être présente au sein de certaines familles, ce qui suggère une composante génétique dans la susceptibilité à la maladie. Cependant, aucun gène spécifique n'a été identifié comme responsable de la fibromyalgie.

  3. Perturbations neurochimiques : Des anomalies dans les niveaux de neurotransmetteurs tels que la sérotonine, la noradrénaline et la dopamine ont été associées à la fibromyalgie. Ces substances chimiques jouent un rôle essentiel dans la régulation de la douleur et de l'humeur.

  4. Facteurs environnementaux : Certaines infections virales ou maladies, comme la grippe, peuvent déclencher la fibromyalgie chez certaines personnes prédisposées. De plus, des traumatismes physiques ou émotionnels peuvent également être des déclencheurs ou des facteurs aggravants.

  5. Troubles du sommeil : Les personnes atteintes de fibromyalgie peuvent souffrir de troubles du sommeil, notamment d'insomnie et d'un sommeil non réparateur. Ces perturbations du sommeil peuvent aggraver les symptômes de la fibromyalgie et contribuer à son développement.

  6. Facteurs psychologiques : Le stress, l'anxiété et la dépression peuvent être associés à la fibromyalgie. Bien que ces facteurs ne causent pas directement la maladie, ils peuvent aggraver les symptômes et affecter la qualité de vie des personnes atteintes.

Il est important de noter que la fibromyalgie est souvent le résultat d'une combinaison de facteurs et que les mécanismes exacts impliqués dans son développement ne sont pas encore complètement élucidés.

 

La fibromyalgie juvénile

La fibromyalgie juvénile, également connue sous le nom de syndrome de la fibromyalgie chez l'enfant, est une maladie chronique qui affecte les enfants et les adolescents. Elle présente des similitudes avec la fibromyalgie chez les adultes, mais il y a aussi des différences significatives.

La fibromyalgie juvénile se caractérise par des douleurs musculo-squelettiques généralisées et chroniques, souvent associées à une fatigue intense. Les symptômes peuvent varier d'un enfant à l'autre, mais les plus courants comprennent :

  1. Douleurs musculaires et articulaires généralisées.

  2. Fatigue persistante et incapacité à se reposer complètement malgré le sommeil.

  3. Troubles du sommeil, y compris l'insomnie.

  4. Sensibilité accrue aux stimuli sensoriels, tels que la lumière, le bruit ou le toucher.

  5. Problèmes gastro-intestinaux, tels que douleurs abdominales, diarrhée ou constipation.

  6. Problèmes cognitifs, tels que des difficultés de concentration et de mémoire (parfois appelés "brouillard cérébral").

  7. Symptômes dépressifs et anxieux.

Les causes exactes de la fibromyalgie juvénile ne sont pas encore complètement comprises. Cependant, certaines hypothèses suggèrent qu'elle pourrait être liée à des facteurs génétiques, à des modifications dans la façon dont le système nerveux central traite la douleur, ainsi qu'à des facteurs environnementaux et psychosociaux.

Le diagnostic de la fibromyalgie juvénile peut être difficile car il n'existe pas de test spécifique pour la confirmer. Le médecin se basera sur l'observation des symptômes du patient et exclura d'autres maladies possibles avant de poser le diagnostic.

Le traitement de la fibromyalgie juvénile vise généralement à soulager les symptômes et à améliorer la qualité de vie de la personne.

Il est essentiel que les enfants et les adolescents atteints de fibromyalgie juvénile reçoivent un soutien émotionnel et psychologique, car la douleur chronique et les symptômes associés peuvent entraîner des difficultés psychologiques telles que l'anxiété et la dépression.

 

Les bienfaits de la réflexologie

La stimulation des zones contribue à restaurer l'équilibre et le bon fonctionnement du corps.

Dans le cas de la fibromyalgie, l'accompagnement par la réflexologie aide de différentes manières :

  1. Soulagement de la douleur : La réflexologie aide à atténuer les douleurs musculaires et articulaires associées à la fibromyalgie, en stimulant les zones réflexes liées aux parties du corps affectées.

  2. Réduction du stress : La fibromyalgie est souvent associée à des niveaux de stress élevés, qui peuvent aggraver les symptômes. La réflexologie a démontré ses bienfaits pour réduire le stress et favoriser la détente.

  3. Amélioration du sommeil : De nombreux patients atteints de fibromyalgie souffrent également de troubles du sommeil. La réflexologie aide à favoriser un meilleur sommeil en stimulant la zone réflexe de la tête puis le point réflexe de l'épiphyse qui sécrète la mélatonine (hormone du sommeil).

  4. Augmentation de la circulation sanguine : La réflexologie contribue à améliorer la circulation sanguine, ce qui est bénéfique pour les personnes atteintes de fibromyalgie.

  5. Stimulation du système immunitaire : la réflexologie aide à renforcer le système immunitaire en stimulant les points réflexes du thymus et de la rate.

Il est essentiel de noter que la réflexologie est un accompagnement aux traitements médicaux conventionnels pour améliorer la qualité de vie de la personne et maintenir un bon équilibre de l'organisme.

 

Si vous êtes intéressé(e) par la réflexologie et que vous voulez en savoir plus sur ses avantages et comment elle peut vous aider, nous vous invitons à découvrir nos articles de blog.






Comments


bottom of page